Le mec de la tombe d’à côté

Si je devais décrire ce livre en un seul mot, ce serait « déroutant »…
Un résumé qui laisse à penser à une comédie romantique classique. Deux être que tout oppose mais qui vont malgré tout se rapprocher, sur fond de promesse d’humour (« C’est le début d’une passion dévorante. C’est avec un romantisme ébouriffant et un humour décapant que ce roman d’amour tendre et débridé pose la très sérieuse question du choc des cultures. »).
On peut dire que j’ai été plutôt surprise par ce livre. Je m’attendais effectivement avant tout à une comédie et finalement, j’ai trouvé l’histoire plutôt triste. Je ne suis pas arrivée à percevoir l’humour qui a séduit tant de lecteurs(rices). Je n’ai retenue que la souffrance des personnages qui n’arrivent finalement pas à totalement lâcher prise pour vivre pleinement leur histoire.
J’ai été aussi dérangée par le fait que l’histoire n’est pas du tout crédible (à mon sens). Non pas que deux personnes qui viennent de deux univers totalement opposés ne puissent vivre une passion malgré tout mais plutôt par la vitesse où vont les choses. On ressent une sorte d’urgence mais tellement maladroite que ça perd en crédibilité. On parle quand même de 2 personnes qui se croisent depuis pas mal de temps, ne se supportent pas et qui d’un coup se comportent un peu comme deux adolescents, sans parler des descriptions un peu trop crues pour mon esprit sans doute trop prude… (« Elle est restée dormir chez moi, et quand j’ai mis des draps propres, elle a dit qu’elle avait ses règles et qu’elle espérait qu’il n’y aurait pas de fuite. Aucun problème, je ferai avec, ai-je pensé, parce oui, ça dégageait un bien-être confortable. On ne se pointe pas chez des amants temporaires quand on vient d’avoir ses règles. Elle m’a pour ainsi dire élevé au statut de permanent. Faire l’amour, ça pouvait attendre, elle n’était pas venue pour ça. D’ailleurs, je crois que ça me plairait d’avoir une tache d’elle sur mes draps. Il y a sans doute un nom latin pour ce genre de perversion. »)
Quant à la fin, effectivement elle est surprenante… et en même temps inachevée…
Bref, je n’ai pas franchement adhéré à ce livre et pour une fois je pense que le téléfilm me convaincra plus (je ne l’ai pas vu mais je suis persuadée qu’en fait il n’a rien à voir avec le livre, si ce n’est que l’histoire débute dans un cimetière entre un gars de la campagne et une fille de la ville…)

E-mail
Facebook
Facebook
Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.